Mots-clefs

, , ,

Bonjour,

J’ai passé presque douze années à travailler dans l’industrie, les premières années j’ai été enthousiaste, j’avais du travail régulièrement et mon implication faisait que l’on me confiait de nouvelles tâches, de nouveaux objectifs…

team-spirit-207319_640

Jusqu’au jour où tout s’arrête parce que vous avez osé dire non ! Non, parce que le travail demandé ne me paraissait pas judicieux aux vus des objectifs attendus. Non, parce que vous vous rendez compte que malgré toutes vos bonnes volontés vous n’évoluez pas sur la grille salariale. Non enfin, parce que vous avez murie et que vous estimez que vous pouvez faire entendre votre voix. Alors, c’est la mise au placard, des tâches de moins en moins intéressantes à réaliser, l’ennui finit par s’installer et c’est la boule au ventre que vous retournez travailler chaque matin.

N’ayant pas un caractère à me laisser aller, j’ai décidé de prendre les devants afin de changer d’orientation professionnelle. Je savais déjà que je ne voulais plus travailler dans l’industrie, mais alors dans quel secteur ? C’est en fait mon intérêt pour l’Art et le spectacle plus particulièrement qui m’a décidé. Après un tour d’horizon des opportunités dans ce secteur, il me fallait me rendre à l’évidence, sans diplôme adéquat, nulle chance de pénétrer dans ce milieu (très fermé dixit un employeur que j’avais contacté).

J’ai donc débuté une formation universitaire à distance. Pendant deux ans, j’ai dû faire des sacrifices afin de pouvoir allier vie professionnelle, personnelle et formation. Une fois la Licence en poche, j’ai recommencé mes recherches jusqu’à ce que je décroche le poste où je suis actuellement.

Depuis presque trois ans maintenant, je savoure chaque jour la chance que j’ai de travailler dans le domaine qui me passionne. Chaque nouvelle journée est un régal, même si parfois il y a des petites choses qui viennent assombrir la journée. Tout n’est jamais tout rose ! Il n’y a rien de tel que d’aller travailler avec le sourire surtout lorsque le courant passe bien avec les patrons. De plus il s’est instauré un climat de confiance entre nous, nous savons que nous pouvons compter les uns sur les autres, c’est primordial, surtout au sein d’une petite structure. Alors pour cela merci à eux de m’avoir donné la chance d’exercer dans le milieu du spectacle.

A bientôt.

Aloïsia

PS : cet article est issu du défi #29 jours de gratitude du Blog du dimanche.

Publicités