Mots-clefs

, , , ,

La séparation

 

C’était un soir de juillet

Lorsque tu as voulu m’enlacer

Quelque chose en moi s’est fissuré

Dans cette épreuve tant redoutée

J’ai su qu’il me fallait t’avouer

 

Depuis quelques temps déjà

Tu soupçonnais un faux pas

Ne comprenait pas mon désarroi

Que tu prenais pour des tracas

Pourtant la vérité était bien là

 

Je dois avouer que mon amour s’est en allé

Depuis des mois tu ne fais que m’ignorer

Et que dire de toutes ces soirées

Passées dehors où tu rentrais éméché

Et la solitude que j’ai supporté tant d’années

 

Sous tes cris les murs résonnent

Tu m’implores, me menace et ordonne

Tu veux que je te pardonne

Mais dans tes yeux la colère prend forme

Car c’est bien fini mon bonhomme

 

Ce que tu pensais n’être qu’une pulsion

Après les chantages, insultes et humiliations

Qui m’auront valu tant de frissons

A cela j’ai trouvé un nom

Cela s’appelle une séparation

 

Aloïsia

Publicités