Mots-clefs

, , , , ,

Bonjour,

Je voudrais vous faire part d’un dilemme que je rencontre. Ma fille souhaiterait que je lui offre pour ses dix ans un smartphone. Je lui ai rétorqué qu’elle était bien trop jeune pour posséder un tel appareil.

Oui, mais mes copines en ont un, elles !

Soit, malgré tout le bien que je pense de ses copines, je ne conçois pas qu’en primaire les élèves aient besoin d’un smartphone. Déjà un téléphone mobile, j’ai du mal à me faire à l’idée. Si nous n’avions pas été séparés avec son père, il est certain qu’elle n’en aurait pas eu. Mais vu que son cher papounet n’est pas un as de la communication, j’ai cédé lorsque choupinette avait demandé un mobile. Pour le coup, c’est la récup’. Le téléphone, certes est vieillissant, mais il a l’avantage de fonctionner et parfois bien mieux que les smartphones. Sans compter la batterie qui tient la charge beaucoup plus longtemps. Bref, de quoi me sentir rassurer lorsque choupinette passe ses week-ends ou les vacances chez son père.

Quand je lui explique que j’ai eu mon premier mobile à 18 ans, elle me regarde comme si j’étais un extraterrestre. OK la société évolue rapidement, mais de là en faire des accros au téléphone il n’y a qu’un pas. C’est pourquoi je freine des quatre fers.

Je ne peux même pas aller sur internet !

Possible mais pas insurmontable. A l’école vous n’avez pas besoin de téléphone puisque le directeur nous prévient en cas de souci majeur. En ce qui concerne Internet, tu l’as déjà sur l’ordinateur ou sur la tablette familiale.

Par ailleurs, l’utilisation d’un smartphone au collège, à part pour surfer sur la mode, ne me semble pas utile chez les ados non plus. Quand au mobile en lui même, je veux bien admettre qu’en vivant à la campagne cela peut se révéler utile en cas de problème de transport scolaire ou si un professeur est absent,etc. Bien qu’encore une fois à notre époque on s’en passait (ouch je prends encore un coup de vieux).

Ce qui fait que mis à part me rassurer en sachant qu’elle aura son portable sur elle et qu’elle pourra me joindre si besoin  (encore faut il capter…), je ne trouve pas vraiment d’avantage à céder à sa demande.

Merci d’avoir lu mes états d’âme du soir. Des avis sur la question ?

A bientôt.

Aloïsia

Publicités