Mots-clefs

,

Bonjour,

Pour clôturer l’année, je me prête bien volontiers au jeu du bilan. Ainsi, 2015 a été globalement une bonne année, ce qui ne fut pas forcément le cas des précédentes. Outre les tragiques évènements qui ont sans aucun doute à leur manière impacté mes choix, j’avais fait le voeu de faire de 2015 une année de transition.

Premièrement, prendre soin de moi.

vitamin-b-871135_640.jpg

Depuis quelques années, j’avais une santé assez fragile. J’étais épuisée aussi physiquement que mentalement, constamment enrhumée et donc toujours chez le médecin. Mon armoire à pharmacie débordait, mais cela ne s’arrangeait pas. Je vous laisse imaginer l’humeur…

Une amie m’a alors vivement conseillé les huiles essentielles et je me suis laissé tenter, sans regret. J’ai d’abord commencé avec de l’huile essentielle de Ravintsara qui permet de booster les défenses immunitaires. Ensuite, lors des coups durs j’ai utilisé l’HE de Petit Grain Bigarade afin de pallier au stress.

Bien sûr, il m’a également fallu mettre de l’ordre dans ma vie afin que ce traitement fasse effet. Cela faisait plusieurs années que je me laissais littéralement bouffer par les tracas quotidiens, cette année j’avais donc décidé de dire stop et de m’occuper en priorité de moi et de ma famille (quitte à passer pour une égoïste). Mis à part quelques petites faiblesses, j’ai tenu bon dans l’ensemble. J’ai fini par retrouver le sommeil et de ce fait j’ai commencé à employer mon regain d’énergie pour faire un peu de sport. Chose que j’espère continuer et même développer en 2016.

Deuxièmement : les études.

Si vous avez l’habitude de me lire, vous savez que j’ai repris mes études – intégralement à distance – il y a quelques années. L’objectif premier était de changer d’orientation professionnelle. Ce qui fut fait en 2013 après l’obtention d’une Licence. Cependant, le goût du challenge m’a poussé à continuer vers un Master.

téléchargement

Je n’avais pas imaginé à l’époque la charge de travail supplémentaire par rapport à l’année de licence. J’ai vite déchanté lorsqu’il a fallu attaquer la phase de recherche pour le mémoire. Entre les dossiers à préparer à la maison, l’apprentissage des cours pour les partiels, le travail et la vie de famille, je ne m’y retrouvais plus. J’ai donc pris alors la décision de scinder l’année en deux et de reporter le mémoire à cette année 2015.

Ce fut nécessaire car j’avais réellement sous évalué la charge de travail afin de rendre un mémoire convenable, mais ce fut aussi salutaire. Cette année supplémentaire n’a pas été de trop car j’ai pu prendre du recul sur mon sujet, lire plus d’ouvrages scientifiques afin de me forger un point de vue et enfin j’ai pu prendre le temps d’écrire. Au final, j’ai soutenu ce mémoire en Juin – sereine au vu du temps que j’y avais accordé – et validé mon année avec mention 🙂 C’est ma petite fierté de l’année !

Troisièmement : l’écriture.

Après le mémoire, j’ai pris une pause bienfaitrice pendant l’été. A la rentrée, j’ai (enfin) décidé de mettre par écrit toutes les idées qui germaient dans mon cerveau.

J’écrivais depuis quelques temps déjà, selon l’état de mon humeur, cela me servait de défouloir mais aussi parfois de thérapie. Il m’a semblé important de coucher sur le papier certaines des épreuves que j’ai pu traverser. Cela m’a permis de décanter les faits, de les analyser sous un autre angle de vue et au final de les sortir de ma tête. Ce poids en moins – je peux être une grande bavarde mais quand il s’agit de problèmes perso bizarrement je me referme comme une huître – j’ai gagné en sérénité et en confort de vie. Comme quoi, tout est lié…

Puis, mon blog est né début Novembre avec la volonté au départ de ne parler que du roman en cours, puis j’ai décidé d’y ajouter mes pensées, états d’âmes, (mauvaises) humeurs. A ce jour il a été visité 1100 fois, selon les petits lutins analystes de WordPress 🙂

J’aime beaucoup l’idée de Wp d’envoyer un bilan annuel bien que ne faisant pas la course aux statistiques. Cela m’a permis de voir que Les Chroniques d’Aloïsia Nidhead (il faudrait que je réduise le nom de mon blog tiens !) sont lues dans 36 pays ! Rien que ça 🙂 Les principaux étant la France, les États-Unis et la Belgique. 

Vos trois articles préférés ont été :

Alors, du fond du coeur merci à vous tous pour ce bon démarrage.

J’ai espoir que 2016 me permettra d’alimenter ce blog de nouvelles chroniques et de mener à bien l’écriture de mon roman, avec l’objectif ultime de tenter une publication qui sait…

En attendant, je vous souhaite un excellent réveillon, veillez sur vos proches et pensez à désigner un SAM si vous sortez.

A bientôt.

Aloïsia

Publicités